La destiné.

  • Par
  • Le 14/09/2015
  • Commentaires (0)

La destiné.

 

Une pierre jetée retombe, un oiseau effrayé s'envole. Toute action implique une résultante, tout acte implique une conséquence. Lorsque l'action est seulement en pensée, cela revient à esquisser dans l'espace une lettre avec une épée. Seul le sifflement de l'air sera perçu un court instant. Lorsque l'action est produite par la parole, cela revient à tracer la lettre avec un bâton sur une plage. Il faudra attendre une marée ou une tempête pour que le trait se dissipe. Lorsque l'action est engendrée par un acte corporel, cela équivaut a graver au burin une lettre dans un rocher. Il se peut que l'annulation des effets soit compté en milliers d'années.

La destiné est ce qui est écrit, c'est le sens de la lettre esquissée, tracée, gravée.

 

On distingue trois sortes de destiné : celle du passé, celle du présent, celle de l'avenir.

La destinée du passé est ce qui a été écrit dans le passé et qui appartient encore au passé en ce sens que les effets demeurent latents. Ils n'ont pas encore vu le jour et les conséquences des actes sont encore à se réaliser. On ignore ce qu'elles sont.

La destinée du présent est la réalisation actuelle d'effets d'actes passés. Ce que nous vivons, que ce soit plaisant ou déplaisant, est le fruit d'actions passées.

La destiné du futur sont les conséquences que nous créons à chaque instant par nos actes présents. Chaque mouvement de l'esprit ou du corps est une cause à un vécu qui viendra plus tard.  Ces mouvements peuvent être issus d'un choix, ou d'une obligation, ils auront de toute façon un effet.

 

Il est totalement impossible d'annuler la destinée du présent.  Ce qui nous arrive ici et maintenant nous arrive... Il n'y a pas de choix.  En revanche, pour les deux autres formes de destinés, il y a le choix d'entretenir des penchants qu'on peut entrevoir comme néfastes ou au contraire de les contrer.  Un simple acceptation, reconnaissance et volonté d'inverser le cours du destin permet de changer la destiné.

Ce qui a été écrit est écrit.  Mais si on se relie, on peut encore modifier le sens de ce que l'on a écrit. Ce qui est en train d'être écrit peut toujours être soigneusement réfléchi de sorte à ne pas s'avérer contraire à nos souhaits.

Il n'y a donc pas d'entité supérieur qui écrirait notre destin. Tout dépend de nous et du chemin que l'on décide d'emprunter. A nous d'y porter toute notre attention.

La destiné.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×